Les travaux ont débuté le 20 avril 2020 et devraient durer un peu plus de 6 mois. La production de chaleur sera issue de deux chaudières biomasse d’une puissance bois de 150 kW chacune (avec un appoint fioul de 500 kW).

Implantation du réseau

Les chiffres

  • 1 030 000 € HT d’investissements par le SICECO, territoire d’énergie Côte-d’Or, dont  600 000 € de subventions (Feder, Ademe, Région, Département)
  • 6 mois de travaux
  • 7 bâtiments raccordés alimentés par 980 mètres de réseau
  • 231 tonnes de CO2 rejetées en moins dans l’atmosphère, soit l’équivalent de 115 voitures parcourant annuellement 15 000 km