Éclairage public : planning 2016 des formations SMARTGEO
Initiez-vous au nouveau système d’information géographique en suivant une formation

Réunions de CLE - Automne 2017
Les CLE se réunissent à partir du 30 octobre 2017. En savoir plus


Le compteur Linky

Depuis le début de l’année, ERDF déploie en Côte-d’Or progressivement une nouvelle génération de compteur électrique, dit communicant : le compteur Linky. Contrairement à un compteur électro-mécanique ou électronique, Linky permettra de suivre la consommation d’électricité en temps réel et de réaliser des opérations de gestion à distance.

Une modernisation du réseau électrique encadrée par la loi

Il y a quelques années, l’Union européenne a engagé une réflexion sur les réseaux électriques intelligents. Les compteurs communicants sont apparus comme une des solutions permettant aux ménages de réduire leurs dépenses énergétiques. En 2009, elle a donc pris une directive pour inciter les États membres à la modernisation de leurs réseaux d’électricité (Lire la directive en cliquant ici).

En France, l’État a décidé l’installation de ces compteurs intelligents au travers de plusieurs lois successives intégrées dans le Code de l’énergie. Ainsi, ERDF, gestionnaire du réseau de distribution d’électricité sur 95% du territoire national, est chargé du déploiement de Linky (Lire le décret en cliquant ici). Entre 2009 et 2011, la société a d’ailleurs mené des expérimentations en mileu rural et urbain afin d’évaluer la qualité du matériel, sous l’égide de la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE), et en partenariat avec les Syndicats d’énergies d’Indre et Loire (SIEIL 37) et de l’agglomération lyonnaise (SYGERLY). Les résultats étant positifs, la CRE a alors proposé de généraliser le dispositif progressivement entre fin 2015 et 2021.

Pour aller plus loin : retrouvez le rapport de ces expérimentations rédigé par le SIEIL 37 en cliquant ici.

A savoir : le déploiement des compteurs communicants se réalise à l’échelle mondiale. Actuellement, plus de 313 millions de communicants sont installés en Europe, aux États-Unis et en Asie. 16 pays membres de l’Union européenne ont décidé un déploiement de grande ampleur d’ici à 2020. Parmi eux, la Finlande, la Suède et l’Italie l’ont déjà achevé.

Linky, un compteur « communicant »

Un compteur communicant permettra de transmettre des données de consommation et de recevoir des ordres à distance. Linky offrira ainsi la possibilité aux consommateurs d’accéder à de nouveaux services : télérelevés des compteurs, adaptation de la puissance à distance, accès aux données de consommation pour une meilleure maîtrise, nouvelles offres des fournisseurs d’énergie et de services… .

Cette communication à deux sens est permise grâce à la technologie des courants porteurs en ligne (CPL). Elle permet d’utiliser le réseau de distribution d’électricité pour transmettre des informations. On peut la retrouver dans le domaine de la domotique comme par exemple la commande de volets roulants, la box internet ou encore la commande des chauffe-eau à distance.

Source : ERDF

Concrètement, les informations de consommation (données en kilowattheures) récoltées par Linky seront envoyées sous forme de signal électrique jusqu’à un concentrateur installé sur le transformateur 20 000 volts / 380 volts. Cette opération ne durera que quelques secondes par jour, soit l’équivalent de l’envoi d’un sms. Le concentrateur, à son tour, transmettra l’information via le réseau de téléphonie mobile déjà en place. Lui aussi ne communiquera que quelques minutes par jour. On peut d’ailleurs comparer cette connection à l’envoi d’un sms par jour.

Les informations seront enfin centralisées sur un serveur et protégées selon les recommandations de la CNIL.

La technologie CPL n’utilisera donc pas les câbles électriques de l’habitat. De plus, l’émission de champ électrique par les CPL est très faible (voir schéma ci-dessous).

Source : ERDF / (Organisation Mondiale de la Santé), ANFR (Agence Nationale des Fréquences radioélectriques)

Par conséquent, Linky a une très faible influence sur son environnement immédiat et respecte les normes sanitaires européennes et françaises.

De plus, les données transmises sont des données de consommations : Linky ne fera pas la distinction des appareils utilisés. Aucune donnée personnelle (nom, coordonnées postales et bancaires, …) ne transitera dans le sytème.

Les avantages de Linky

Pour le consommateur, Linky permettra des interventions à distance sans rendez-vous, donc sans dérangement pour l’usager et dans des délais racourcis. L’accès facilité aux données de consommation offrira la possibilité à chacun de mieux maîtriser ses dépenses énergétiques et d’être facturé sur ses consommations réelles.

Les mêmes avantages sont attendus pour les collectivités. Concernant la gestion du réseau, pour le SICECO, Autorité Organisatrice de la distribution d’électricité, et ERDF, l’exploitant, le compteur Linky permettra un meilleur suivi du patrimoine et ainsi de mieux prévoir les investissements et les politiques territoriales d’urbanismes, d’habitat et de précarité. Le réseau ainsi modernisé sera en mesure d’accueillir les énergies renouvelables mais aussi le développement de la mobilité électrique en assurant l’équilibre quasiment en temps réel entre la production, le stockage et les consommations.

Pour ERDF, Linky est un outil qui détectera les pannes plus tôt. Les diagnostics seront facilités et les interventions plus rapides. Des économies importantes sont prévues pour l’exploitant.

Aller plus loin :

  • L'Agence Nationale des Fréquences a publié un rapport de mesure sur les niveaux de champs électromagnétiques créés par les compteurs Linky (cliquez ici pour le télécharger). Vous pouvez également lire le communiqué de presse annonçant cette publication en cliquant ici
  • L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail a également publié un rapport sur "L'exposition de la population aux champs électromagnétiques émis par les compteurs communicants" (Cliquez ici pour le télécharger)
  • Lire la note juridique de la FNCCR suite à l’analyse d’un cabinet juridique en cliquant ici
  • Lire l’avis de l’ADEME en cliquant ici
  • Lire l’avis de la Direction Générale des collectivités locales en cliquant ici

Pour les communes qui souhaiteraient informer leurs usagers, vous pouvez télécharger un modèle d'article pour votre gazette communale en cliquant ici.

Où se renseigner pour les usagers ?

  • Le site internet : www.erdf.fr/linky
  • Par téléphone : 0 800 054659 ou Numéro vert : 0 8000 LINKY
  • Par mail (relation clients) : serviceclients-bourgogne@erdf.fr
  • Par courrier : ERDF- Service Relation Clients, 5 rue Bernard Palissy, 58000 Nevers
inscription à la newsletter
Accès SIG