Réunions de CLE
Les Commissions Locales d'Énergie se réuniront du 29 mars au 18 avril.


Bois-Énergie : la ressource existe-elle en Côte-d’Or ?

 

Dernièrement, Anne-Catherine Loisier, présidente de l’ACOFOR (Association des communes forestières), les élus du SICECO ainsi que les membres des services d’Aprovalbois, de l’ADEME, du CIPREF (Centre Régional de la Propriété Forestière), de l’ONF (Office National des forêts) et du Syndicat des propriétaires privés étaient conviés à une réunion de travail permettant de faire le point sur l’approvisionnement en bois énergie dans le département.


« Une gestion durable et contrôlée des forêts », de quoi s’agit-il ? en savoir plus en cliquant ici.

Selon le SRCAE, en Côte-d’Or, pour pouvoir atteindre les objectifs fixés par l’État à l’horizon 2020, 71 MW utilisant le bois-énergie devront être installés en plus.

Ces objectifs impliquent la mobilisation de 100 000m3 supplémentaires de bois. Selon les chiffres mentionnés plus haut, la ressource bois est donc mobilisable à court terme en Côte-d’Or pour répondre à cette future demande.

A long terme, la gestion durable et contrôlée des forêts assurera également accessible.

Livraison de plaquette pour la chaufferie bois à Bonnencontre.

En conclusion, la disponibilité de la ressource ne constitue donc pas un frein majeur au développement du bois-énergie en Côte-d’Or. Le SICECO s’engage à informer régulièrement l’ensemble des communes adhérentes de l’évolution des besoins et de la ressource à partir des bilans réalisés par Aprovalbois.

Pour aller plus loin :Filière bois en Côte d’Or – Qui fait quoi ? Télécharger le document en cliquant ici.

inscription à la newsletter
Accès SIG